Accueil | Activités | Activités à venir | Le vieillissement dans tous ses états

2018/10/01

Le vieillissement dans tous ses états

Journée d'étude: Nos aîné(e)s aujourd'hui - Le vieillissement dans tous ses états

Le vieillissement dans tous ses états est l’occasion d’un bilan concerté entre les professionnel(le)s de l'intervention et de la recherche, entre les organismes commmunautaires venant en aide aux personnes aînées, les institutions et les élu(e)s responsables.

Cette journée de bilan permettra de prendre le pouls de l'ensemble des milieux concernés par le vécu de la différence à l’âge aîné, de mettre en dialogue et en commun les savoirs expérientiels et les connaissances de tous ces acteurs et enfin de mettre l’ensemble de ces compétences au service de l’inclusion et de la participation sociales des personnes aînées.

Au programme:

Le vieillissement de genre, c'est d'abord le vieillissement des femmes dans leur diversité, notamment les femmes issues des communautés culturelles, les femmes immigrantes et réfugiées; les femmes autochtones; les femmes itinérantes, pauvres, artistes; les femmes trans’, lesbiennes et bisexuelles; les femmes en famille homoparentale et monoparentales;  les femmes toxicomanes, en détention et en prison; les femmes handicapées, à mobilité réduite et les femmes en situation de vulnérabilité. Le vieillissement de genre, c’est aussi le vieillissement des hommes qui sont aussi parfois dans la même situation, en situation de vulnérabilité sociale et économique ou de maintien de leur autonomie; toutes orientations sexuelles, appartenances culturelles/spirituelles confondues.

De façon large, nous mettrons au programme de cet événement le vieillissement des femmes, des hommes, des personnes des communautés culturelles et LGBT(QI), des personnes autochtones, des personnes vulnérables, aux prises avec des problèmes de santé mentale et de consommation (jeu, stupéfiants, sexe); c'est-à-dire l’ensemble des aîné(e)s vivant des réalités/problématiques qui persistent et croissent avec le vieillissement : des personnes qui méritent, toutes, par-delà leurs différences individuelles, d’être considérées et reconnues en tant que personne et pas seulement dans leurs spécificités respectives. La participation sociale de l'ensemble des aîné(e)s a des enjeux pour le mieux-vivre ensemble, ainsi que pour la formation continue des nouvelles générations à cet idéal social. 

Si le temps est venu d'enfin reconnaître et de répondre plus concrètement aux difficultés liées aux différences dans le vieillissement, il est également urgent de favoriser le croisement de diverses compétences (croisements interprofessionnels et intersectoriels) pour mieux mettre en commun et échanger les compétences des professionnel(le)s de l’intervention et de la recherche en matière de vieillissement.

Le vieillissement dans la différence et la diversité des situations des personnes aînées implique aussi de parler de ce qui les rassemble, avant ce qui les distingue et partant ce qui les sépare. De parler du commun des inégalités, des discriminations et des violences qu’elles vivent encore trop souvent (traitement social gérontophobe, négligence/maltraitance familiale et institutionnelle, etc.).

Cette journée d'étude contribuera enfin à rendre moins fréquents les « bas » - et moins rares les « hauts » - de l'ensemble de nos aîné(e)s!

  1. Lesbiennes, gais, bisexuels, trans’, queer, intersexués.